"À l'origine d'une bête publique" 

"Le propos porte à la réflexion, soutenu par des gestes qui les enrobent d'une douceur et d'une efficacité féminine. J'y ai senti une profonde réflexion qui servira de base, solide, à la prochaine fois."

-Robert St-Amour

Blog: Sur les pas du spectateur  19/05/2018

Liées l'une à l'autre, les phases de leurs origines convergent en un centre de gravité qui ne leur appartient plus. À travers différents états altérant leurs identités propres, deux femmes oscillent entre l’essence humaine instinctive et la construction des codes sociaux. Sur la corde raide, elles sont en quête de sincérité, tracent leur chemin au sein d'un univers animal et de luxure artificielle qui pourrait les emporter.

 

À travers divers tableaux progressifs, deux créatures en évolution et en perpétuel apprentissage voguent entre diverses identités: matière, insectes, amphibiens, oiseaux, mammifères et humains. Attachées l'une à l'autre par des harnais, les performeuses voltigent, gravitent l’une autour de l’autre, et créent des résistances, des contrepoids, des effets d’illusions et d’apesanteur.

 

Elles sont traversées par des états qui altèrent leurs mouvements, passant du sensible à la démesure. 

 

Cette création use de poésie brute pour révéler les tourments d’une société essoufflée. Nous y questionnons la construction et la valorisation d’une identité publicisée ainsi que la glorification distortionnée du soi déployée par les médias, téléréalités et réseaux sociaux.

*Une proposition en galerie et en musée est en chantier*

 

CRÉDITS

Direction artistique, chorégraphie et interprétation

FOR FAUVE: Marilyn Daoust + Laurie-Anne Langis

 

Collaboration à la dramaturgie

Gabriel Léger-Savard

Musique

Mathieu Arsenault et Technical Kidman

 

Conception d'éclairages

Nicola Dubois

Scénographie

FOR FAUVE et Hugo Dalphond

 

Costumes

Manon Guiraud

Crédit photo

David Wong

Tous droits réservés © FOR FAUVE

  • Facebook Social Icône
  • Instagram